La confiance dans l’épreuve tel un aigle au milieu de la tempête

L’aigle est un animal remarquable. De lui on peut apprendre et comprendre beaucoup de choses. Il incarne la force et la puissance. Les bons comme les mauvais utilisent son image pour faire passer un message ou exprimer leurs positions.

Mais ceux qui comptent sur l’Éternel renouvellent leur force: ils prennent leur envol comme de jeunes aigles; sans se lasser, ils courent, ils marchent en avant, et ne s’épuisent pas.

Esaie 40:31 SEM

La bible quant à elle fait beaucoup référence à cet oiseau pour enseigner et faire comprendre certaines réalités.

Quand on parle de l’aigle, on peut voir:

  • Sa force et sa puissance;
  • L’acuité de sa vision;
  • Son vol;
  • Son comportement avec ses oisillons;
  • Son évolution solitaire;
  • Son rajeunissement.

Concernant sa force et sa puissance, l’aigle n’hésite pas les déployer en relevant le défi face à certaines situations qui se présentent à lui.

L’aigle face à la tempête

Le comportement de l’aigle dans la tempête est fascinant. Quand la tempête éclate, pendant que les autres animaux paniquent et courent pour trouver un abri, l’aigle choisit d’aller au beau milieu de la tempête, tournoyant, piquant et planant en suivant les courants.

Conscient de sa nature, l’aigle n’est nullement intimidé. Plutôt que de fuir, il défie la tempête et saisit le secret de la maîtrise de sa puissance: l’aigle garde ses puissantes ailes ouvertes et se laisse porter par les courants. Au lieu d’être effrayé par les vents impétueux, il s’en sert pour voler plus haut. Ainsi, il utilise audacieusement les forces mêmes qui le menacent pour s’élever dans les airs au-dessus de toute l’agitation de l’orage.

Pendant que les autres oiseaux fuient, l’aigle fonce au cœur de la tempête

Être conscient de son identité est la clé. Tous les oiseaux n’ont pas les mêmes capacités ni la même envergure. L’aigle se retrouve au centre de l’orage parce qu’il a suffisamment de force et de puissance pour l’affronter, mais par dessus tout, il ne se laisse pas intimider. Le monde oppresse, et face à une situation compliquée, le premier réflexe est souvent de se lamenter. En tant qu’enfant de Dieu, nous sommes doté de la force et de la capacité nécessaires pour affronter les situations difficiles et résister à la pression. D’autant plus qu’il est écrit: « Aucune épreuve ne vous est survenue qui n’ait été humaine; or Dieu est digne de confiance: il ne permettra pas que vous soyez mis à l’épreuve au-delà de vos forces; avec l’épreuve, il ménagera aussi une issue, pour que vous puissiez la supporter » (1 Corinthiens 10:13). Aussi, notre attitude fera la différence quant à l’issue de l’épreuve. Une attitude de peur ou de lamentation désactive toutes les possibilités de s’en sortir. En gardant la maîtrise et en se confiant au Seigneur, nos forces se renouvellent, permettant de s’élever au-dessus de la situation.

L’aigle suit les courants aériens

Pour l’aigle, cela devient presque comme un jeu. Il ne panique pas, il affronte l’orage et tire avantage de la situation. Il s’adapte et avance suivant les courants. Au lieu de se lamenter sur son sort quand vient l’épreuve, comme l’aigle, il faut plutôt observer la situation et voir comment l’apprivoiser pour avancer malgré l’opposition. Car la solution au problème se trouve le plus souvent dans le problème même. Surtout, en nous se trouve la capacité d’avancer malgré la violence des vents, car « nous savons du reste, que tout coopère pour le bien de ceux qui aiment Dieu, de ceux qui sont appelés selon Son projet» (Romains 8:28). L’assurance de savoir que toute chose contribue à nous faire du bien doit nous pousser à voir les choses sous un autre angle, l’angle du tournant positif. Attitude nécessaire pour croître et aller de l’avant. En effet, c’est en allant à la rencontre de la tempête que l’aigle découvre ce dont il est capable en la maîtrisant et en la soumettant presque.

L’aigle utilise les forces mêmes qui le menacent pour s’élever dans les airs et dominer la situation

En période de paix les performances d’une arme restent inconnues. C’est en période de conflit qu’on peut les voir à l’œuvre

Ce qui te menace peut-être un levier pour te propulser; ce qui est susceptible de te faire fuir est une occasion pour avancer; ce qui te défie et te fait peur est une opportunité pour activer tes capacités, déployer ta force et exercer ton pouvoir de domination. Avant de pleurer, de te lamenter ou de te laisser intimider, jauge la situation et trouve l’œil du cyclone, car là est le lieu où tu verras tes capacités et ton potentiel se déployer. En période de paix les performances d’une arme restent inconnues. C’est en temps de guerre qu’on peut les voir à l’œuvre. Examine la situation et affronte tout en abondant en actions de grâce, selon qu’il est écrit: « rendez grâce en toute circonstances: telle est, à votre égard, la volonté de Dieu en Jésus-Christ (1 Thessaloniciens 5:18). C’est une preuve de maturité et surtout de confiance en Dieu.

Si CHRIST avait reculé devant la coupe qui le menaçait, nul ne serait sauvé. Il s’Est retrouvé au milieu de la tempête du dépouillement et de la douleur, « c’est pourquoi Dieu l’a souverainement élevé et Lui a accordé le nom qui est au-dessus de tout nom » (Philippiens 2:9).

Aussi, ne maudis pas l’épreuve d’emblée, mais discerne-la et travaille à comment tirer partie de la situation pour ta croissance et ton élévation. Retourne la situation à ton avantage et domine la, c’est possible.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s