La météo spirituelle

On a l’habitude de consulter la météo avant de sortir, cela afin de prendre ses dispositions par rapport au temps qu’il fait. Selon ce qui est prévu (même si ce n’est pas toujours fiable à 100%), on prend ses dispositions. Selon qu’il pleut ou qu’il neige, qu’il fasse trop chaud ou trop froid, on décide de maintenir la sortie ou non. De prendre un parapluie, de se vêtir d’une certaine façon, bref, on prend ses dispositions.

La météo nous sert à prendre nos dispositions par rapport au temps qu’il fait, pour limiter l’impact ou pour ne pas subir de plein fouet les impacts du temps qui est prévu. Et cela est vrai qu’il fasse chaud ou froid, qu’il pleuve ou qu’il neige.

Un jour, pendant qu’on partageait la parole lors d’une réunion de prière, chacun de nous devait dire aux autres ce qu’il avait compris de la parole qui avait été lue: « Rachetez le temps car les jours sont mauvais » (Éphésiens 5: 16). Une de mes sœurs (qui s’en est allée au Père, et nous gardons un bon souvenir d’elle) a intitulé son intervention de météo spirituelle. Elle disait qu’il fallait, en tant qu’enfant de Dieu, apprendre à discerner les saisons. Savoir prendre la température des choses pour adopter la bonne attitude. Malheureusement nous n’avions pas discerné, parce que ce verset biblique était une information météorologique que le Seigneur nous avait donnée mais nous n’avions pas saisi. En effet, quelques jours plus tard, nous l’avions perdue dans des circonstances inattendues. Quand c’est arrivé, certains parmi nous ont compris le sens de son intervention, mais il était trop tard. Nous n’avions pas pris nos dispositions (employer le temps à veiller et prier) par rapport au mauvais temps qui s’annonçait comme cela était préconisé par la météo spirituelle. Nous en avons subi les effets de plein fouet.

Combien parmi nous prenons le soin de consulter la météo spirituelle chaque jour avant de sortir, comme on le fait pour la météo naturelle? Où tout simplement de prendre la température avant chaque prise de décision, choix ou exécution d’un projet. S’il est évident de reconnaître les saisons naturelles parce que leurs temps de règne est toujours le même et on les reconnaît par leurs signes, il est plus difficile de discerner les saisons spirituelles. Pourtant il est primordial de les reconnaître afin de définir sereinement ses actions et organiser ses activités. De la même manière qu’on ne cultive pas n’importe quelle semence à n’importe quelle saison, il en est de même pour les saisons spirituelles. Il faut les discerner afin de poser les bonnes actions. Contrairement aux saisons naturelles, les saisons spirituelles ne sont pas figées. Il n’existe pas de calendrier pour indiquer d’avance les saisons à venir. D’ailleurs, dans un même espace-temps, la saison peut varier d’une personne à l’autre. C’est dans l’intimité avec le Seigneur qu’on prend connaissance et qu’on discerne la saison dans laquelle on se trouve. Une fois que la saison est discernée, il convient de prendre le soin de connaître la météo de chaque journée, semaine voire mois, car ils ne se ressemblent pas. Connaître la météo spirituelle est essentiel pour quiconque veut réussir Et se maintenir à l’abri. Comment connaître la météo spirituelle?

⁃ Dans la prière: le spirituel sans la prière n’a pas de sens. C’est par la prière que nous connectons au spirituel. Une fois que nous sommes connectés, nous activons nos « sens » spirituels, nous pouvons alors entendre, voir, sentir, toucher et goûter la merveilleuse expérience de ce que le monde ne peut expérimenter.

⁃ Dans la méditation de la parole de Dieu. Il est écrit dans Ps 32:8 « Je t’instruirai, Je te montrerai la voie que tu dois suivre; Je te conseillerai, j’aurai le regard sur toi ». La parole de Dieu est le moyen (direct )par lequel le Père nous donne des instructions et nous guide. Personne, s’il médite sérieusement ne peut sortir bredouille de sa méditation, car Il veille toujours à nous donner « notre pain quotidien ».

⁃ Tantôt d’une manière, tantôt d’une autre. « Dieu parle tantôt d’une manière, tantôt d’une autre mais l’on y prend point garde » (Job 33:14). Cela peut-être par des circonstances, par un événement, par une personne, par un songe, etc. Tous ces moyens sont des signes qui doivent nous interpeller et nous pousser à approfondir notre connaissance sur la question. En effet, la fiabilité de ces moyens doit être confirmée par la parole de Dieu, qui elle-même arrive au temps favorable à cause d’une vie de prière active.

Que le Seigneur, le maître des temps et des circonstances accorde à chacun la grâce de discerner les temps afin de naviguer sereinement vers sa destinée.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s